Notre Programme

Un résumé condensé de notre Programme Pour Diriger La Côte d’Ivoire

Integration Nationale
Création d’un forum national de concertation sur notre diversité culturelle, ethnique et religieuse. Le but du forum sera de définir et d’établir une identité nationale basée sur notre diversité citée plus haut. Le forum nous aidera de trouver le mécanisme social, économique, culturel et politique enfin de mettre en place une identité nationale en conformité avec nos traditions et le monde dans son évolution continue. La recherche continuera enfin d’aboutir à la création d’une langue nationale autre que la langue française. Une dénomination, un alphabet, des règles de grammaire et de vocabulaire de cette langue seront adoptés au parlement et son enseignement comme seconde langue sera inséré dans le programme scolaire et universitaire national. .

Education Nationale
L’éducation scolaire sera un socle essentiel de nos actions. Un peuple éduqué, formé et informé peut en tout lieu et tout temps gagner les défis du future sans assistance extérieur. Un peuple formé, informé et éduqué est capable de résister à n’importe qu’elle manipulation et fait front devant l’adversité. Nous trouverons les moyens d’instaurer le régime des internats, les bourses d’étude au niveau de nos collèges et lycées. L’enseignement de l’informatique, de l’entreprenariat pourque nos enfants apprennent les rudiments de la création d’entreprise à bas âge à partir de la classe de CE2 avec l’instauration des coopératives scolaires surtout en milieu rural.

Santé Publique
La réforme du système de la santé avec un financement sans précèdent d’une politique universelle donnant accès à tout ivoirien ou habitant de la Côte d’Ivoire le droit à la couverture médicale. Le système de la formation des employés du domaine médicale recevra une subvention spéciale de l’Etat.

Sécurité Intérieure
La sécurité territoriale sera aussi un pilier du nouveau départ que nous proposons. Un recensement de la population chaque 5 ans pour soutenir la planification des dépenses et investissement de l’Etat, sera adopté. Le pouvoir exécutive territorial des préfets et sous-préfet sera renforcé. Les conseils régionaux et mairies seront assignés à des missions de développement économique et d’épanouissement des populations. La création de nouveaux postes de police, la mise en place des pelotons mobiles sur les grands axes routiers du pays. La création du corps des gardes-frontières en ajout des douaniers. L’informatisation complète de la gestion de l’administration territoriale. Le bien être social est aussi un pan de la sécurité territoriale avec une politique d’électrification nationale complète, une politique sanitaire enfin de s’assurer que chaque village et ville ivoirien a l’eau potable. Le butinage des grands axes routiers avec des postes de contrôle informatisés. La modernisation des grands centres médicaux au niveau des grandes régions. Le développement des systèmes des hôpitaux avec sale opératoire de première nécessite au niveau de nos sous-préfectures. Nous ferons appel au géni créatif national. La Côte d’Ivoire engagera des pourparlers avec nos partenaires pour l’obtention du nucléaire civil enfin de soutenir nos besoins dans le domaine de l’énergie, de la recherche pharmaceutique et autres.

Sécurité Territoriale
La sécurité de la défense du territoire sera un pilier essentiel de notre stabilité à long terme. Nous engagerons les Etats-généraux de notre politique de défense nationale avec la réforme de notre doctrine militaire.

Libertés Publiques
Notre pays ne peut se vanter d’avoir un système judiciaire au-dessus de la moyenne. Une informatisation générale du système judiciaire et de la police s’impose. La création de centres d’éducation judiciaire et légale à travers le pays. Une campagne médiatique d’information de la population sur leurs droits. La présomption d’innocence est le principe. La réforme du système pénitencier sur la base du respect des droits élémentaires du citoyen. La pénalisation de la faute policière et judiciaire. La réforme du droit du travail, du droit d’investissement et de l’impôt.

Fondements Economiques
Sur le plan des instruments de notre économique, nous procèderons à la révisons du code d’investissement pour les nationaux et les non-nationaux vivant en Côte d’Ivoire. Nous engagerons des recherches sur le court terme enfin de multiplier les sources de revenus de l’Etat et des populations. La réduction du taux des droits de douanes pour encourager les échanges extérieurs. Nous étudierons la faisabilité de la création d’une monnaie nationale sur la base de notre force économique. Une politique d’industrialisation des secteurs prioritaires de notre économie sera lancée en comptant sur la compétence nationale. Révision du code de l’investissement et la création d’un tribunal spéciale des affaires. La mise en place d’une politique d’informatisation obligatoire de toutes les activités économiques sur tout l’ensemble du territoire. L’accès facile pour tout citoyen ou personne résident en Côte d’Ivoire à l’ouverture d’un compte bancaire avec une pièce d’identification reconnue par les lois ivoiriennes.

Relations Extérieures
Au plan africain and non-africain, nous allons renforcer notre vision de la grande Afrique unie et solidaire. Nous allons encourager la construction de grands axes routiers au niveau de la-sous-région ouest africains. La Côte d’Ivoire prendra l’initiative de la création de trois grands axes ferroviaires comme point de départ Abidjan vers nos voisins de la sous-région. La Côte d’Ivoire maintiendra des relations diplomatiques avec tout pays du monde qui respecte nos intérêts et notre souveraineté. Nous allons encourager l’unicité des tarifs téléphonique sur le téléphone mobile au niveau des organisations sous-régionales telle la CEDEAO.

Régime Politique
Nous pensons que le régime présidentiel est le meilleur régime pour nos jeunes nations avec un pouvoir exécutif fort, un pouvoir législatif qui a un pouvoir de contrôle fort et un pouvoir judiciaire honnête et libéré de toute pesanteur de corruption.

. La Constitution
Notre respect pour notre constitution sera sacro-saint.La révision ne peut se faire sans l’avis du peuple de Côte d’Ivoire. Son respect doit être observé en tout temps et tout lieu.

Sources:
Publication Cellule Politique - CNPI 2019-2020

Nous contacter

Merci de votre interet! Un membre de notre staff vous contactera!